Déchets au quotidien- objectif zéro toxiques2018-08-22T07:18:55+00:00

Bienvenue dans un monde de détritus !!

Les déchets sont également l’un des maux révélateur de notre société de sur consommation. Acheter, utiliser, jeter tel est le modèle qui prévaut depuis quelques dizaines d’années et qui fait le bonheur des industriels.

A quoi bon vendre des produits durables et réutilisables lorsque des produits à usage unique (couches, lingettes, mouchoirs…) ou à obsolescence programmée (électroménager, téléphonie, imprimantes…) lorsque les professionnels du marketing arrivent à inculquer au consommateur sous quelque prétexte qu’il soit (confort, hygiène, design, nouveauté…) le besoin de consommer.

Plus de 25 tonnes de déchets sont produits en France, chaque seconde. Soit 800 millions de tonnes de déchets par an qu’il faut recycler, enfouir, retraiter …

L’équivalent de 25,36 kilos de déchets par seconde dont 350 millions de tonnes de déchets organiques biodégradables, 300 Mt de déchets agricoles et 47 Mt de déchets industriels et urbains.

Citons quelques extraits du livre “Zéro plastique Zéro toxique d’Aline Gubri.

“En Europe c’est 68500 tonnes de plastique qui sont jetées… chaque jour, dont 8220 tonnes en France qui ne sont recyclés qu’à 20%. Lors de sa fabrication le plastique nécessite l’extraction polluante de pétrole et de gaz naturels”. C’est aussi un véritable fléau pour les océans – chaque année dans le monde, entre 6.5 et 8 millions de tonnes  de déchets en plastique sont jetés en mer, soit environ 206 kg… par seconde !”

” Pour André Cicolella, chimiste et toxicologue de renom, ces polymères peuvent se dépolymériser et libérer ainsi certaines de leurs substances.”

” Il existe plus de 180 substances entrant dans la composition des plastiques. Parmi elles certaines sont particulièrement montrées du doigt par des médecins et des toxicologues en raison de leu toxicité sur la santé humaine.”

On peut citer entre autres les phtalates présents dans la cuisine (emballages, ustensiles ou électroménager), dans la chambre (vêtements, meubles, papiers peints, jouets…) dans la salle de bain (cosmétiques, parfums, shampoings, médicaments…)… Ou encore le triclosan utilisé pour ses propriétés antibactériennes (cosmétiques, jouets, matériel de cuisine…) et suspecté d’être un perturbateur endocrinien !!! Le plus connu est certainement le Bisphénol A (BPA) qui a défrayé la chronique il y a quelques années et qui depuis 2015 interdit dans tous les contenants alimentaires en Europe… mais c’est sans compter sur l’imagination des industriels qui l’ont souvent remplacé par un autre bisphénol : BPB, BPC, BPS, BPF… Avec quelle conséquence sur la santé ?!

0 kg
de déchets produits en France par an
0 kg
de déchets produits chaque seconde en France

Changer nos comportements pour limiter notre exposition aux polluants

Deux solutions s’offrent à nous :

1- attendre inexorablement l’évolution des réglementations et l’inflexion des politiques,

2- prendre conscience des effets potentiels de ces substances sur notre santé, sur la santé de nos enfants et la santé de notre planète. Et changer nos comportements pour limiter notre exposition aux polluants du quotidien.

 

“La santé de l’Homme est le reflet de la santé de la Terre” Héraclite

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez mes interventions…