Polluants au quotidien- objectif zéro toxiques2018-08-17T07:48:24+00:00

Bienvenue dans un monde truffé de polluants !!!

Les substances chimiques font partie de notre quotidien. Un nombre important de ces substances chimiques peuvent malheureusement s’avérer toxiques pour notre corps et notre planète. Alors bienvenue dans un monde truffé de polluants !!!

Sur le marché on trouve plus de 140 000 substances chimiques. On estime à 300 le nombre d’entre elles qui ont été véritablement testées avant d’être commercialisées. Chaque année on évalue seulement quelques dizaines de substances. C’est donc au quotidien que nous les évaluons, que nous les testons. Nous sommes donc les cobayes, les rats de laboratoires pour les industriels ou entreprises qui vendent des produits sans même avoir testé leur innocuité sur la santé.

Aussi les effets des substances chimiques sur notre santé, autant que sur celle de notre planète, mettent parfois, souvent, plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années avant de se manifester et de se matérialiser. Et c’est bien là le problème. La pollution chimique œuvre donc en silence avant que n’apparaisse la maladie.

La plupart des maladies sont liées à l’environnement

Par ailleurs en 2014 le Point titre « La plupart des maladies sont liées à l’environnement » . Dix ans plus tôt Le Professeur Belpomme est à l’initiative de l’Appel de Paris . Ce texte est un véritable cri d’alarme adressé aux pouvoirs publics européens. Cri d’alarme afin de mieux combattre la pollution chimique et d’éviter ainsi la progression de maladies liées à l’environnement.

Selon les signataires, une bonne part de la progression des cancers, en particulier, mais aussi la hausse de l’infertilité, s’explique par la présence dans l’air, dans l’eau et dans l’alimentation de nombreux polluants d’origine chimique, notamment les pesticides et les dioxines.

Le texte réclame en particulier l’établissement de normes sanitaires plus contraignantes pour les industriels ainsi qu’un véritable effort de financement de la recherche.

Près de 15 ans plus tard, alors que les preuves scientifiques continuent de s’accumuler sur les causes environnementales des maladies chroniques et dégénératives, les réglementations et les politiques de santé tardent à les prendre en compte.

De plus les récentes désillusions au niveau de l’Europe sur la définition et le classement des perturbateurs endocriniens ou encore sur l’interdiction du glyphosate montrent qu’il est difficile d’avancer sur des questions dont les enjeux sanitaires et environnementaux passent souvent au second plan au regard des enjeux économiques et des intérêts économiques des firmes multinationales. Les polluants du quotidien tardent donc à être reconnus comme tels !!!

0
substances chimiques présentes sur le marché
0
ont été testées avant d’être commercialisées

Changer nos comportements pour limiter notre exposition aux polluants

Deux solutions s’offrent à nous :

1- attendre inexorablement l’évolution des réglementations et l’inflexion des politiques,

2- prendre conscience des effets potentiels de ces substances sur notre santé, sur la santé de nos enfants et la santé de notre planète. Et changer nos comportements pour limiter notre exposition aux polluants du quotidien.

“La santé de l’Homme est le reflet de la santé de la Terre” Héraclite

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez mes interventions…